16-05-2022  Retour à Elbeuf



La première semaine passée s’est achevée sur un bilan et une réflexion à tout-va sur ce que nous avons pu apprendre et comprendre du quartier République et de sa façon de fonctionner.
Jeudi, nous avons pu croiser un habitant du quartier, propriétaire de son logement et qui devra se reloger en vue des futures transformations. Un échange particulièrement intéressant sur la vie qu’il a eu dans ce quartier, et de ses futurs projets. Nous avons également longuement échangé avec Thibaut Lecat, responsable d’opérations renouvellement urbain, qui nous a briefé sur les transformations à venir et les projets engagés depuis le début des opérations avec les habitants.
En soirée, nous avons pu assister à deux spectacles donnés au Cirque-Théâtre d’Elbeuf, où nous avons encore une fois pu admirer le lieu et son architecture incroyable.
Vendredi, nous avions rendez-vous avec Alain Becchia, président de la société de l’Histoire d’Elbeuf, lors d’une riche discussion autour de la définition du quartier, de son contexte et de son histoire bien sûr. Autant d’échanges selon divers points de vue, qui nous ont ouverts des pistes sur la façon d’aborder le travail qui nous attend. 
Et puis parfois on se trompe aussi. Nous souhaitions initialement aller à la rencontre des habitants lors du marché du samedi, mais nous n’étions pas prêts en si peu de temps passé sur le terrain. Ce n’est que partie remise et nous espérons bien partager ce moment de vie collective lors de notre prochaine session. 

Nous revenons à Elbeuf ce matin après une journée de repos passée au Havre.
Nous commençons par une visite approfondie du quartier pour identifier des lieux propices à des interventions dans l’espace public. Nous cherchons à faire émerger de nouvelles idées après une première semaine riche et intense en rencontres et en découvertes sur le territoire.

 Nous ne passons pas inaperçus et nous rencontrons rapidement plusieurs habitants qui nous posent des questions et s’interrogent en nous voyant prendre des photos de tous les recoins du quartier.
Nous avions déjà noté la gentillesse des habitants d’Elbeuf de manière générale. Nous nous sentons accueilli d’un bon œil et nous tentons de nous intégrer petit à petit dans le décor.